MENU
Recherchez votre formation
FR
| ENG
  • imprimer

Témoignages

Anne, Aude & Nina - Stage au Togo - février 2020

«  Nous avons réalisé cinq semaines de stage au Togo. Ce stage fut enrichissant tant sur le plan personnel que professionnel. Nous avons découvert une culture, des paysages, des personnes et une manière différente de penser le soin. Nous avons eu l’opportunité de découvrir différents services : la maternité, la pédiatrie et la chirurgie. De ces trois services, nous avons pu constater des différences avec le système de soins français. Principalement, en lien avec la prise en soin de la douleur. Les pathologies étaient également différentes. Nous avons chaleureusement été accueillies dans l’association CeC Togo par les bénévoles et Cyril. Nous avons partagé avec eux des moments et ils nous ont appris beaucoup sur la culture togolaise. »

88154179_205861787278245_1137679876854120448_n

Katy & Inès - Stage Sénégal - juin 2019

"Pour notre stage au Sénégal, nous l’avons préparé tout au long de notre année de formation (récolte de fond avec l’association Les Breizh Globeurs et récolte de dons). Départ le 7 Juin 2019. Nous arrivons à Dakar en fin de soirée où une équipe de La Croix-Rouge Sénégalaise nous attend. Nous avons la chance de pouvoir partager ce stage avec 4 autres Auxiliaires de Puériculture de l’école de Paris. L’équipe nous amène à la Croix-Rouge de Thiès où nous allons y séjourner durant les 4 semaines de stage. L’équipe de La Croix-Rouge nous propose de participer à un week-end de pèlerinage à Popenguine où nous allons être bénévole sous la tente de La Croix-Rouge afin d’accueillir les participants et de soigner les blessures engendrées par les nombreux kilomètres qu’ils ont parcouru. Un week-end riche en émotions et de découverte. Notre stage se déroule à l’hôpital Régional de Thiès. Étant 6 AP, nous faisons 2 groupes (une groupe en salle de naissance et un groupe en néonatalogie). Le premier jour nous sommes accueilli par le directeur afin de régler les derniers détails administratifs et nous expliquer le déroulement du stage. Nous allons ensuite chacune dans notre service respectif et nous sommes accueilli par l’équipe qui est déjà en plein travail. Il faut savoir que nous sommes le premier groupe d’Auxiliaire de Puériculture à venir et ce métier n’existe pas en Afrique. Nous avons dû expliquer nos missions ainsi que nos compétences afin que l’équipe comprenne notre rôle. La salle de naissance se trouve dans un bâtiment où il y a plusieurs secteurs : * La salle de préparation (9 lits) * La salle d’accouchement (3lits + 2 petits lits pour les nouveau-nés) * Le bloc * La salle après la césarienne (5lits) Ce sont des salles collectifs. Nous avons passé les 4 semaines dans le service. Le matin il y a le Staff qui durent environ 1h30 où toute la garde de 24h est repris et discuté. Tout le monde est présent (médecins, sage-femme, infirmières, étudiantes sages-femmes, chirurgiens, interne médecine… il y a environ 20 personnes). Ensuite la journée dans le service commence où il y a d’abord un passage pour voir tout les patientes et ainsi discuté. Des patients passent en salle d’accouchement ou nous sommes là pour l’aider et aussi accueillir le nouveau-né. Nous pratiquons les premiers soins avec la sage-femme (clampage du cordons, prise du poids et de la taille, vaccins..). Les mamans restent environ 2h et ensuite passent dans le service des suites de couches. Nous avons donc assisté à des naissances de 1 bébé ou voir des triplés pendant notre stage. Durant ces 4 semaines, nous avons été très bien intégré au sein de l’équipe. Cette dernière nous a fait participer au soins et qu’aux transferts de nouveau-né lorsqu’il y avait besoins. Malgré que notre métier ne soit pas connu, nous avons apporté nos connaissances ainsi que nos pratiques dans ce service. En retour, nous avons beaucoup appris sur leur culture, leur fonctionnement. Un stage très enrichissant humainement. Pendant nos temps libre et week-end, nous avons fait des visites comme la réserve de Bandia, Dakar, l’île de Gorée, le lac rose, Siné Saloum, les mangroves.. nous avons mangé des plats traditionnel ou encore assisté au sport de lutte lorsque nous allions à la plage. Ce stage nous a permis d’acquérir des connaissances de leur cultures et à la fois, nous avons apporté nos connaissances. C’est un échange d’informations, de pratiques qui a permis d’évoluer professionnellement et personnellement".

Stage Sénégal

Haut de page